BEJO66RO


23.02.2012

Association "Rivesaltes Avenir" : ouvrir le dialogue, mais aussi agir

Dernièrement, la toute jeune association Rivesaltes Avenir a invité la population de la cité dans la salle Jo Cazach pour une réunion d'information. Au "menu", l'explication du président Joël Diago sur la raison qui l'a poussé à créer la société. Il a déclaré : " C'est le fruit d' une réflexion collégiale suite à de multiples problèmes que rencontrent des habitants dans des quartiers du centre ville, mais aussi des artisans dans la zone artisanale ".

"Le but de nos recherches et de notre intervention a expliqué à la tribune le président Joël Diago n'est pas d'essayer de mettre des bâtons dans les roues de qui que ce soit, mais de mettre à la lumière le quotidien pour que plus rien ne soit laissé dans l'ombre". Si à la lecture cette phrase pour certains peut paraître sibylline, elle serait " l'expression du ras-le-bol d'une population de certains quartiers de la cité, mais aussi de professionnels de la zone artisanale " qui se sentent  oubliés par la ville ". Et avec pour appui au discours un diaporama, Joël Diago a ciblé entre autre pour la mise en lumière du quotidien sur le village : Les espaces verts " aucun entretien" -  La circulation " c'est du n'importe quoi " - La voirie " ce n'est pas fini " - Les trottoirs " c'est danger" - La promenade " avez vous vu son état" - La propreté " la déchetterie est bien plus propre que le village". Les abords de l' Agly " sales avec des déchets ". Pour les extérieurs " La zone artisanale existe depuis 20 ans. Nos artisans sont oubliés alors qu' à Cap Roussillon....Pourquoi cette différence ". Sur le tapis encore, la maison de retraite "qui ne se fait pas et qui, si elle se fait un jour, doit être publique" ; le commerce de proximité "qui voit des fermetures sans voir de reprise. Le défibrillateur " que l' on n' a toujours pas et  qui est nécessaire ", etc..

Cependant, " dans un  souci de dialogue et d' ouverture ", le président Joël Diago a déclaré : " Tous les problèmes que rencontrent les rivesaltais et qui nous seront présentés, nous les examinerons, puis nous les ferons remonter à la mairie . Notre association est totalement apolitique. Nous devons avoir une vue d' avenir pour notre village, et donc avoir des idées pour un meilleur lendemain pour notre cité. Non à l'immobilisme ! " . Un message clair en direction de l' hôtel de ville.

001.JPG003.JPGA tort ou à raison, d'aucuns voient déjà dans le discours de Joël Diago la préparation d' un tremplin pour les prochaines municipales de 2014. C'est à suivre !.

 

Les commentaires sont fermés.