BEJO66RO


19.07.2014

Fleuristes du CFA: Un vrai conte de fées.

Des fleurs, des jeunes filles et un apprentissage des plus perfectionné en CAP Fleuriste, voilà le cocktail savoureux qui a débouché récemment sur une idée originale et une récompense bien méritée pour le CFA de Rivesaltes.  

5 jeunes filles de la section Fleuriste 2ème et dernière année et leur formatrice Latifa Benamar, ont relevé le défi d’un concours organisé par Nicole Bringman, Consule d’Allemagne sur Perpignan, dans le cadre des 50 ans suivant le Traité de l’Élysée avec pour thème : « Les contes des frères Grimm ». Après un long travail de réflexion et un budget plafonné à 600 €, Célia, Aurélie, Anaïs, Marion et Loane ont réaliser en quelques heures une robe pour Cendrillon, exclusivement végétale composée de longues feuilles vertes, de roses blanches et autres ornements fleuris.

 

Un appel aux professionnels

 

« Nous avions la contrainte du temps avec cette matière éphémère », expliquait Célia qui a dessiné le modèle porté par Aurélie. Le résultat est bluffant, filmé, présenté au concours et primé : 1er prix catégorie Lycée. « Un travail de professionnel et une vraie mise en valeur de l’apprentissage »,  confiera la formatrice Latifa Benamar, qui lance un appel : « Nous avons besoin de Maîtres d’apprentissage qui prennent nos jeunes en alternance. C’est la condition pour qu’ils puissent se perfectionner ».  Or, si cela est facile pour les jeunes de moins de 16 ans, cela se complique ensuite car, la taxe d’apprentissage ayant disparu, les charges employeurs sont plus importantes. Avec un salaire équivalant à celui d’un Bac+5 pour les BP, la filière bénéficie pourtant de retombées positives pour l’emploi. Pour exemple, la dernière promo de 10 apprentis dont 5 sont en CDI, 2 ont ouvert leur boutique, 2 en CDD avec un projet de création et l’une qui fait une pause maman.

 

 

 

CFA Marion Célia Aurélie Latifa.jpgCFA Robe Cendrillon 1.jpg

 

Les commentaires sont fermés.