BEJO66RO


27.08.2014

Temps d' activité périscolaire: " Des activités de qualité. Pas une garderie ".

003_crop.jpg
022_crop.jpg

 

L' application de la réforme sur les régimes scolaires dès la rentrée 2014 modifie le temps de chaque journée en augmentant le temps d' activité périscolaire. Des activités doivent être proposées par les communes. Pour Rivesaltes un "projet un peu ambitieux" est prêt à entrer en action. On en parle.

 

La commune explique Françoise Ortéga, adjointe au maire chargée des affaires scolaires et périscolaires, " a voulu proposer des activités de qualité avec des intervenants qualifiés. Pas une garderie. Il s'agit d' un projet un peu ambitieux avec des actions d' éveil, de découverte du monde, de créativité, de sports, etc... ". La dérogation demandée par la commune à l' académie de Montpellier a reçu un avis favorable . Cela concerne la mise en place " d' une expérimentation sur 1 demi journée, avec un bilan à tirer à la fin de l' année ".

 

o Des ateliers culturel, sportifs...  Lors du montage du dossier,  le choix de la commune à l' issue d'un conseil d' école au sein duquel ont participé les enseignants et parents d'élèves élus s' est porté d' un commun accord pour " 3 heures hebdomadaires d' activités sur 2 demi journées par secteur géographique".Pour le premier secteur géographique qui est le primaire Jean Zay/Maternelle Pagnol, ce sera le mardi de 14h à 17 h - Pour le second, primaire Pons/maternelle Malraux ce sera le jeudi de 14h à 17 h. Les après midi seront divisés en 2 parties. Chaque groupe d' enfant verra 2 ateliers : l'un culturel, l' autre plutôt sportif. Le fonctionnement se fera par pôle : club des jeunes, gymnase, école, dojo, accueil de loisirs, etc. Les enfants seront déplacés sur ces pôles, puis raccompagnés à l' école qui sera le point de départ et d'arrivés de chaque après-midi.

 

Concernant le personnel encadrant, une partie de celui ci sera communal (une vingtaine) : éducateurs, ASEP, animateurs, l' autre partie sera formée par des intervenants extérieurs (de 10 à 15).  La commune a signé des conventions avec des associations sportives et culturelles, des artistes de la ville .

 

o Un coût.   Le temps d'activité périscolaire a un coût pour la commune, mais aussi pour les parents. Mme Françoise Ortéga explique:  " Nous n' avons pas encore à ce jour le chiffre définitif des enfants  inscrits . Il y a au maximum 750 enfants sur la commune, cependant tous ne seront pas au TAP ( temps d'activité périscolaire) puisque ce n' est pas obligatoire .I I... Le coût pour la commune devrait s'élever à environ de 250 euros par tête. L' Etat participera pour 2014/2015 tout comme la CAF à hauteur de 50 euros par enfants. Et Mme Ortéga de préciser  " comme vous pouvez le voir, pour nous le compte n' y est pas".

 

Et pour les parents, combien ça coûte ?. Le prix global à payer par les parents pour les activités devrait être par enfant, et pour l' année, de 45 euros (9 euros pas cycle) avec application du même principe que pour la cantine scolaire ( une décote pour le 2 éme, etc..).

 

La rentrée scolaire approche à grands pas . Le personnel qui aura à gérer le temps d' activité périscolaire est dans les starting-block.

 

18:31 Publié dans scolaire | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.