BEJO66RO


10.10.2014

Vendanges littéraires: Un très bon cru.

 

 

Douze ans déjà que les "Vendanges littéraires", une manifestation culturelle de la mairie de Rivesaltes, sont présentes sous les vénérable platane de la place général De Gaulle. Douze ans déjà qu' au tomber des feuilles du platane répond le tourner des pages des livres lors de l' incontournable rendez-vous automnal. Des rencontres faites avec de bons auteurs et éditeurs régionaux, animées par un excellent jury des vendanges littéraires, mais aussi un rendez-vous avec les bons vins des vignerons de l' Agly.

 

Les lauréats.

 

Comme pour les années précédentes, le week-end autour du livre a été fait de déambulations littéraires, d' ateliers, de rencontres et de débats avec les auteurs. Des rencontres et des débats pour le cru 2014 avec Frédéric Martin, prix "coup de foudre" - Gil Graff, prix Vendémiaire avec son livre " Personne ne parlera de nous lorsque nous serons morts". Une plongée en eau profonde pour porter à la lumière dans un contexte historique régional " les laissés pour compte". - Jaume Cabré, prix "Jean Morer" pour "Confiteor". Un roman bâti sur 5 siècles d' histoire où s' entremêlent les destins et les époques, avec au centre:  une réflexion sur l' homme et ses travers.  - Catherine Millet, prix "Vendanges littéraires 2014" avec "Une enfance de rêve". Un récit autobiographique qui raconte comment elle est devenue " une spectatrice de sa propre existence". Un regard de son enfance sur un destin, une famille, des émotions.

 

Comme pour les autres éditions, le public a écouté religieusement les auteurs, a échangé longuement avec les lauréats des prix 2014. Il est parti aussi sur les stands à la découverte des livres proposés par des auteurs et éditeurs régionaux.  

 

Le 2014 est un très bon cru qui a permis tout au long du week-end de "s' enivrer" sans modération de bons livres, de bons textes et de bons mots.

 

028_crop.jpg035.JPG031.JPG050_crop.jpg 

Les commentaires sont fermés.