BEJO66RO


11.11.2014

" Il était une fois Luis Mariano". L' excellence aux Dômes.

 

022.JPG028.JPG036.JPG 017.JPG034_crop.jpg027.JPG009_crop.jpg

 

Excellence de la voix, superbe pour la mise en scène, magnifique de couleurs avec les costumes, excellent choix dans la programmation des chansons... le nouveau spectacle opérette " Il était une fois Luis Mariano" présenté dernièrement aux Dômes par Pierrogeri a transporté le public . Deux heures de " nostalgie et d' émotion " à couper le souffle avec des reprises de chansons connues telles que " Samba brésilienne ", " maman ", "Mexico ",  "Gondolier ", " La belle de Cadix " (reprises par le public) ,  mais aussi d' autres peu connues ou encore oubliées.  Avec ce spectacle qui est un hommage au prince de l' opérette qu'était Luis Mariano, Pierrogeri  qui poursuit sa tournée nationale après son passage à l' Olympia a fait revivre  avec brio et talent celui qui, dans les chaumières,  est toujours dans le cœurs et le souvenir de chacun .

 

La critique qui a désigné Pierrogeri " comme l' un des 12 ténors légers répertoriés dans le monde "  et  a écrit " Il est un des rares artistes capable d' assumer le répertoire de Luis Mariano et de le faire revivre " ne s'est pas trompé. Avec l' étoffe d' un grand chanteur d' opéra, son charisme et sa simplicité naturelle,  ce chanteur ténor mondialement connu a non seulement rendu un grand hommage au "prince de l' opérette, mais sa "voix d'or" a subjugué l' auditoire. Un talent famboyant !.

 

Toujours dans le domaine de la chanson, la première partie présentée sur scène par le talentueux et sympathique chanteur Catalan Sébastien Sanchez a été consacrée au répertoire de Sardou. Là aussi, l' excellence était sur les planches.  Le public a apprécié et a longuement applaudi .

 

Ce fut un après-midi plein de chansons, mais aussi d' émotion . De l' émotion et quelques larmes il y en a eu avec  " le coup de pouce " donné par les intervenants à  l' A.SEP 66 au profit de la recherche sur la sclérose. Chapeau bas !.

 

 

 

 

 

09:06 Publié dans Spectacle | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.