BEJO66RO


24.11.2014

Cheminots : Le combat continue....

Montages1.jpgDernièrement une réunion d' information a été organisée à Rivesaltes  par la section CGT pour les cheminots retraités et veuves du secteur de l' Agly-Rivesaltes. Des informations qui ont été données sur la réforme du système ferroviaire " qui met en danger le rôle de service public de la SNCF avec l' inégalité du citoyen face aux besoins collectifs; la remise en cause des acquis sociaux pour les actifs et les retraités; le gel des pensions et la perte abyssale du pouvoir d' achat; l' avenir du versement des pensions au trimestre "....On enregistrerait 3500 cheminots retraités dans le département des PO.

O Dans le département.

 

Avec les problèmes nationaux, la préoccupation des cheminots se porte aussi sur divers secteurs du département des PO avec, nous explique Georges Gauby secrétaire du syndicat CGT des cheminots retraités et veuves : Saint Charles qui " est gravement menacé par la chute du trafic fret" - Cerbère dont " les manœuvres ne seront plus exécutées sur la plate-forme frontière mais à Perpignan ( 350 cheminots dans les années 1980 - Plus que 80/90 aujourd'hui) et la menace de fermeture de la ligne ferroviaire Perpignan-Cerbère et vice versa (mise en place du bus). Rivesaltes qui a vu la disparition de la société nationale sur la ligne Rivesaltes-Axat "pour non rentabilité" et l'arrivée d' un privé qui " grâce aux aides acordées par le C.G et de la Région LR  rentabilise ". 

 

Face à " ces mauvais coups " nous renseigne notre interlocuteur des mobilisations sont programmées. C'est ainsi que les 02 décembre prochain les gens du rail se rendront à Montpellier " pour souhaiter "a bienvenue à Papy" , le Président de la SNCF, et par la même occasion  lui adresser leurs revendications. Le 05 décembre, action nationale et montée vers Paris. Le 13 décembre enfin action pour la sauvegarde du train jaune. Ce dernier " ne circulerait plus en 2015". La faute désigne Georges Gauby " à la SNCF et à la Région qui ne veulent pas investir"... Décembre 2014 devrait être "chaud-bouillant" dans les rangs des hommes du rail du département .

 

 

 

Les commentaires sont fermés.