BEJO66RO


01.03.2015

Assemblée générale CAR+: "Nous souffrons en silence"

 

 

Lors de l' assemblée générale, " Le commerce souffre en silence " soufflé par Michel Pla, co-président de l' association CAR+ , suivi de " Il faut la reconquête du centre ville" lancé par le maire André Bascou , sont deux phrases clé qui résument une situation hyper difficile .

 

La photographie du tissus économique du centre ville dans le dossier FISAC - Commerce et artisanat -, diagnostic fait par la CCI de ¨Perpignan et des PO ( année 2008 ) à la demande de la ville de Rivesaltes, donnait un total de 153 commerces "centre ville" dont 94 en son cœur . Depuis cette étude nous a expliqué Michel Pla " Nous avons enregistré pour le commerce et l' artisanat local un peu plus de 20 cessations d' activité". La cause  directe avec la baisse du pouvoir d' achat, " les grandes zones commerciale qui s' étendent à la périphérie de la ville".

 

O Ne pas baisser les bras.

 

Avec 64 adhérents commerçants et artisans, l' association CAR+ se bat pour conserver dans la cité un commerce de proximité indispensable à la bonne marche de la ville. Par des actions, participations, et des animations,  elle  souhaite le rapprochement des habitants avec les commerces. Avec ses fonds propres, mais aussi des subventions dont celle de la mairie (30 000 euros), la société a réalisé au cours de l' année 2014 pas moins de 6 animations directes, et elle s'est engagée dans 2 participations.

 

Avec la difficulté inhérente à la baisse du pouvoir d' achat, s' ajoute pour le commerce local la gêne provoquée par les grands travaux qui sont actuellement en cours dans de cœur de la ville. Des actions reconnues certes nécessaires, mais "qui mettent à la  peine les établissements impactés" .  Sur la partie travaux André Bascou s' est voulu rassurant en annonçant: " Les travaux avancent bien...Les entreprises sont en avance sur le calendrier". Tout aussi rassurant sur le manque à gagner avec : " sur présentation de la perte chiffrée, il y aura indemnisation (plafonnée) ".

 

Deux autres sujets importants ont été mis sur la table : L' arrêté pris sur le changement de destination des commerces existants, puis la population en centre ville. Pour Michel Pla, l' arrêté qui "oblige le commerçant propriétaire a ne pas transformer son commerce en appartement ou en garage n' est pas concevable". Réponse du maire " Sur le sujet en effet j'ai un problème moral... A ce jour, je n' ai pas signé l' arrêté en question.... Il faut trouver des solutions". Toujours dans le domaine des solutions à trouver, celle de remettre la population dans le cœur de la ville. Pour le maire, " Il y a de nombreux logements vacants. Il y a un potentiel de quelque 1000 habitants. Nous allons recevoir 1 à 1 les propriétaires des logements vacants. C'est un grand chantier. Il faut la reconquête du centre ville".

 

Avec la "reconquête du centre ville", les lotissements communaux et logements sociaux qui sont créés ou vont sortir de terre, quelque milliers d' habitants supplémentaires "sont attendus" sur le territoire rivesaltais (*). Avec ces arrivées, peut-on pour autant attendre une embellie pour le commerce de proximité ?. A la porte des hyper centres, on peut raisonnablement se poser la question. C'est à suivre !.

 

009.JPG010_crop.jpg

(*) Le PLU est conçu pour prévoir une population entre 9 et 12 000 habitants.

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.