BEJO66RO


24.11.2014

Relais assistance Maternelle Rivesaltes : Les gestes essentiels

A l’initiative de Mme Penneçot, Responsable du Relais Assistantes Maternelles Rivesaltes, une matinée a été organisée pour une douzaine d’ assistants maternels désireux d’ apprendre les gestes essentiels en cas d’étouffement, noyade, chute, brûlure, …Des gestes qui peuvent s’avérer salvateurs. Ces professionnels de la petite enfance ont pu participer à cette formation gratuite proposée par la Mutualité Française Languedoc-Roussillon «  Initiation des Gestes d’Urgences Pédiatrique ». La motivation est telle qu’un deuxième groupe  est prévu prochainement afin de répondre à toutes les demandes sur cette formation si importante dans leurs pratiques professionnelles.

Pour tout renseignement : Mutualité Française 04 68 51 91 23 ou 06 68 09 05 54.

 

08:49 Publié dans les échos | Lien permanent | Commentaires (0)

08.09.2014

5 artistes à Arnaud de Villeneuve

002_crop.jpg004_crop.jpg003_crop.jpgActuellement et jusqu'au 30 septembre, 5 artistes de l' association ART FUSION 66 exposent leurs œuvres au caveau Arnaud de Villeneuve. Aux cimaises pour " Libre expression", de la peinture, de la photographie, de la sculpture. Le vernissage de l' expo aura lieu le Samedi 06 septembre à 18 h en présence des artistes..

Nadine Pastoret . Elle pratique la sculpture suivant des références inscrites en soi, indépendamment des courants extérieurs.

 

Géraldine Vilarem. Sa sculpture , l' univers de la femme. Elle utilise différentes techniques, différents styles, différentes terres.

 

Josie Meglin. Elle travaille la terre. Ses porteries sont soit en faïence soit en gré.

 

Nadine Graeel. Elle met dans ses photos la couleur du pays Catalan. Amoureuse du soleil, de son pays et de son vin.

 

André Wintergerst. Il peint de manière instinctive et spontanée. Il laisse passer la création, joue avec la matière et les couleurs.

 

Une exposition à ne pas manquer. Rencontre avec les artistes les lundis de 10h à 12h;.

 

08:06 Publié dans les échos | Lien permanent | Commentaires (0)

29.08.2012

5e semaine flamenco: La Sacromonte à Rivesaltes

La Reja Flamenca a choisi de fêter le cinquième anniversaire de son Festival sous le signe de Grenade et a convoqué du 20 au 25 août la fine fleur des artistes grenadins.

Granada ! Les artistes qui y vivent défendent chaque jour la spécificité de son flamenco. Un original mélange de fougue gitane, de mélancolie du royaume perdu et de culte de la tradition . Pour les flamencos venus à Rivesaltes les clichés ne rentraient pas dans les valises, ils n'ont emporté que leur talent.

David Sorroche a ouvert la session mardi par un récital de chant, place de l'ancienne mairie. Dans son premier chant il dit que les oiseaux sont nés pour voler et la main de Picasso pour dessiner la Colombe de la Paix. Mais lui, David, est né pour chanter.  Les feuilles du platane de la Liberté en frémissent encore.

Dès le jeudi les Dômes accueillaient la trilogie de la danse. Une mise en bouche d'exception avec Violeta Ruiz qui a encore gagné en maturité, accompagnée d'un percussionniste – danseur pour la performance. Mais c'est le lendemain que le show est arrivé en la présence de la famille Maya réunie autour d'Ivan Vargas, le petit dernier. « De Casta » comme intitulé, tout un programme. Sur scène les dignes héritiers du grand Mario Maya : un Ivan déchainé, galvanisé par ses fans, et comme artiste invité son oncle Juan Andrés Maya. Un feux d'artifice de testostérone hispanique certes, mais quelle élégance, quelle pureté .

La dynamique a pris une courbe exponentielle le samedi avec Fuensanta La Moneta et son spectacle « Extremo Jondo » le bien nommé. A la ville une jeune fille souriante, à la scène un volcan. L'éruption a eu lieu en continue, les danses s'enchaînent par des transitions subtiles d'un style à l'autre. Un guitariste, un seul chanteur et un percussionniste. Peut-être a-t-elle épuisé tous les autres... Elle danse ! Avec toute son énergie et sûrement celles de sa mère, de ses grands-mères et de plusieurs générations de femmes, exprimant par tout son corps la violence des sentiments. Mais quand elle se fait douce ... c'est la grâce incarnée. Elle ose tout et cependant danse avec un respect infini pour le flamenco, ses racines, les musiciens, le public.

Ce fut une soirée de clôture éblouissante pour un festival riche qui continue à grandir et à se diversifier.

Et en guise de conclusion cette « letra » de Tangos : « Los flamencos de Grana(da) van derrochando canela por donde quiera que van » intraduisible, mais quelques pistes : « Les flamencos de Grenade débordent de talent ou qu'ils aillent », « ils sèment le bonheur sur leur passage ».

Et ils sont passés à Rivesaltes!

Ivan Vargas.JPGD3S_1115.JPGLa Moneta.JPGDolores Triviño

 

14:58 Publié dans les échos | Lien permanent | Commentaires (0)

25.07.2012

Trobada au Canigou

Les " Amics del Canigo" se sont retrouvés le week-end d014 - 015 - trobada canogo 2012 005.JPGu 15 et 16 juin pour la trobada. Ils ont monté au sommet de la " montagne sacrée" les fagots de sarments pour les feux de la Saint Jean. Una attention particulière pour les amis de " la Taverne" pour leur précieuse participation. L' ollada et le cremat étaient excellents.

18:10 Publié dans les échos | Lien permanent | Commentaires (0)

26.07.2011

Le bus de l'été Rivesaltes- Le Barcarès

003.JPG

Rejoindre les plages de sable lorsqu'on n'a pas d'auto, ou que l'on ne veut pas se prendre la tête à tourner en rond pour trouver une place de parking, aujourd'hui c'est possible de Rivesaltes à Le Barcarès et vice versa (ligne 53) grâce au bus d'été de l'agglo Perpignan-Méditerranée.

Jusqu'au 31 août du lundi au samedi (hors jours fériés) et jusqu'au 28 août les dimanches et jours fériés, 5 aller-retour sont en service.

Pour plus d'infos sur les horaires et les arrêts, contactez l' office municipal d'animation et de tourisme de Rivesaltes au 04 68 64 04 04.

09:20 Publié dans les échos | Lien permanent | Commentaires (0)

27.06.2011

Dédicace d'Hélène Legrais

001.JPG

Hélène Legrais, romancière et chroniqueuse sur France Bleu Roussillon présente actuellement à travers notre département son dernier sorti " Les héros perdus de Gabrielle ". Ce roman qui " fleure bon l'amour et l'amitié aux temps héroïques du rugby ", met en avant le talentueux joueur de l' ASP Aimé Giral mort pendant la guerre de 14-18, Gabrielle une  jeune fille éplorée par la mort de " son héro", avec pour fond de décor un Perpignan " blessé " par les conséquences de la"  grande guerre".

Dernièrement à la médiathèque municipale de Rivesaltes, un petit public était présent et avait répondu à l' invitation de la romancière. La dédicace de l'ouvrage a suivi la présentation du roman.

10:27 Publié dans les échos | Lien permanent | Commentaires (0)